La Musique Haitienne

Histoire, panorama et actualite de la musique haitienne

Bal Créole Spécial Haïti (AZOR)

Par • 9 Sep, 2011 • Catégorie: Brèves

Le dimanche 9 octobre à Paris (La Bellevilloise) aura lieu un Bal Créole spécial Haïti en hommage à Azor (Lénord Fortuné), le musicien est décédé le 16 juillet 2011.
Un bien bel hommage, puisque seront présents les musiciens Original H, Racine Guinin, Erol Josue et Carlton Rara.
Le prix est lui toujours de 5€ !!

Voci la liste des musiciens :
ORIGINAL H kompa
En quelques années, ORIGINAL H devient l’incontournable ambassadeur du kompa «nouvelle génération». Inspiré par les grands noms du genre (Gypsies, Scorpio, Tabou Combo, Djet-X, Skah Shah, System, Band, Kompa Kreyol, Djakout Mizik, String T-Vice, Nu-Look…), le groupe se forge rapidement une identité propre enrichie de saveurs originales.

RASIN GINEN (HAITI CHERIE) musique racine
Emblème de l’haïtien “natif natal” et association nommée aussi Haïti chérie, ce groupe qui porte bien son nom, après avoir enflammé la Place Gambetta lors du Carnaval de cette année, revient dans le quartier avec ses danses festives et sacrées ainsi que son rara… Tambour, bambous et bien sur trompettes aux rendez-vous !

EROL JOSUE le prince de la musique racine haïtienne
Chant, transe et prise de possession de l’espace-temps, le corps et les chants vaudou d’Erol sur scène déplacent de fait les séparations codifiées entre musique et chorégraphie en un spectacle complet.

CARLTON RARA blues haïtien (Nouvel Album !)
D’une voix peu commune, en créole ou en anglais, il réussit à marier ses différentes inspirations musicales qui vont de la musique traditionnelle du vaudou haïtien avec l’utilisation de rythmes tels que Yanvalou, Nago, Petro ou encore le Rara…jusqu’au blues qui trouve une grande place dans ses compositions.


Qui était Azor ?

Né à Port-au-Prince le 19 juin 1965 et décédé le 16 juillet 2011, Azor vient d’une famille dont le tambour est l’instrument culte. Dès son jeune âge, il est initié au banjo et au tambour. Élevé dans les quartiers de Saint-Martin et du Bel-Air, Azor a, toute son enfance, fréquenté Lakou Créquel, un sanctuaire vaudou où il travaille comme tambourineur.

Associant le vaudou à d’autres formes, il participe à plusieurs formations kompa dans les années 80, et devient populaire au sein de la formation Rasin Kanga de Wawa une décennie plus tard. Il crée ensuite Rasin Mapou, au sein de cette formation, il consolide ses acquis en tant que percussionniste hors pair, avec une qualité vocale d’une pureté et d’une force jamais égalée. On s’étonne encore de l’indépendance de la voix par rapport à la frappe du tambour et vice et versa. Autant de caractère d’un côté comme de l’autre.

Marqué comme: , , , , , , ,

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

3 Réponses »

  1. […] Lien : Bal Créole Spécial Haïti (AZOR) […]

  2. […] Racine Mapou de Azor Rezinye 2006 Lien : Bal Créole Spécial Haïti (AZOR) […]

  3. Incroyable bal Creole à la Bellevilloise, avec un concert anthologique d’Erol Josué… Merci à tous !

Laisser un Commentaire