La Musique Haitienne

Histoire, panorama et actualite de la musique haitienne

Une vague musicale qui dépasse les frontières

Amplifiée par l’arrivée de la TSF, l’influence haïtienne sur la musique des Antilles françaises provoque l’abandon des musiques traditionnelles. Ceux qui ne possédaient pas de TSF se fabriquaient des postes à galène pour écouter ces groupes, et les maisons de disques refusaient d’enregistrer les musiques traditionnelles pour « faire du haïtien ».

Les musiciens antillais durent même fonder une association de défense des artistes locaux !
Les groupes haïtiens, grâce au succès du Kompa, exportent facilement leur musique très prisée par les organisateurs de bals, principalement en Martinique et en Guadeloupe, mais plus généralement dans l’ensemble des Caraïbes.

Avec les Ibo Combo, Tabou Combo, DP Express, Frère Déjean, Coupé Cloué, Skah Shah, Bossa Combo, Magnum Band, System Band, Tropicana, Gypsies de Pètion-Ville, Septentrional, la musique haïtienne exerce une véritable hégémonie dans les Caraïbes des années soixante-dix.

Le terme « Combo » utilisé par de nombreux groupes de Kompa vient de cette époque, et illustre bien cette volonté affichée de paraître moderne et international.

Plus généralement, l’on peut aussi considérer que la diaspora a aussi contribué largement à l’exportation dans le monde entier du Kompa.

Suite …
La stagnation des années quatre-vingt

Tabou Combo Respect