La Musique Haitienne

Histoire, panorama et actualite de la musique haitienne

Le régime Duvalier 1957-1986

De 1957 à 1986 Haïti vécut sous le joug d’une dictature, vingt-neuf ans de pouvoir arbitraire et meurtrier : celui de François Duvalier président à vie de 1957 à 1971 période considérée par certains Haïtiens comme « Le règne du sang », et celui de son fils Jean-Claude Duvalier de 1971 à 1986 ou « Le règne de l’argent ».

Il faut concevoir cette dictature comme une sorte de chute sans fin vers ce qui existe de plus bas chez l’homme. Cette chute est progressive et s’étale sur de nombreuses années qui finissent petit à petit par éteindre toute flamme de liberté dans la société civile haïtienne. Si au début des années soixante il existe encore des signes de résistance au Duvaliérisme, petit à petit il n’y a plus de contestation visible. L’épuration progressive de tout ce qui déplait au pouvoir finit par laisser un pays aphone, traumatisé.

La dictature est soutenue par les « Tontons macoutes » milice privée de Duvalier, véritables SS des Caraïbes, qui, par leurs crimes, firent régner un état de terreur sur la population.
La plupart de ces petits soldats du régime furent formés par la mission militaire américaine et d’autres par la Gendarmerie Nationale, en France, à Melun. La part de responsabilité des Etats-Unis et de la France ne fait pas de doute.

La volonté de contrôle économico-politique dans cette région du monde par les Etats-Unis fut en grande partie responsable du maintien de la dictature. Et la France abrite toujours Jean-Claude Duvalier (qui jouit encore aujourd’hui d’une parfaite impunité), après l’avoir reccueilli en 1986, lors de la chute de son régime.

Suite …
Musique et dictature