La Musique Haitienne

Histoire, panorama et actualite de la musique haitienne

Mystères et contredanses

Par • 4 Mar, 2010 • Catégorie: Brèves

Haïti La population se relève à peine du séisme le plus meurtrier de son histoire. Alors qu’on glose volontiers sur une supposée «malédiction haïtienne», l’extraordinaire vitalité de la culture locale se nourrit d’un imaginaire vaudou méconnu et d’une complexe juxtaposition d’héritages.

«Enfer et damnation». Tel serait le destin de la perle des Antilles, devenue Haïti-la-maudite si l’on en juge par les titres de la presse internationale après le séisme du 12 janvier. La liste des calamités est longue, il est vrai, de coups d’Etat à répétition en coups durs de Dame Nature. Sans parler d’une pauvreté endémique et d’une corruption que les tutelles étrangères n’ont pas éradiquées, loin s’en faut. Mais Haïti, on le sait aussi, est une terre de culture incroyablement fertile, qui a irrigué le monde de sa peinture, sa littérature, sa musique.

(…)

Haïti ne possède pas les mêmes formes de musique urbanisées et formatées. Ses expressions restent intrinsèquement religieuses, donc plus difficilement assimilables.»
Un fait qui n’empêche pas un jeune historien parisien comme Louis Collin d’en faire sa passion. Il anime un site web spécialisé (www.musiquehaitienne.fr), visité chaque jour par 300 à 400 internautes. «De France, du Canada, mais aussi d’Haïti», confie-t-il avec une pointe de fierté, aussitôt pondérée de tristesse.

Lire la suite sur :
http://www.lecourrier.ch (Roderic Mounir)

Marqué comme: , , , , , ,

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire